Michel Garostiala dit le Basque

Publié le par Lucie Delarosbil

Un autre Basque, sans famille connue, était décédé chez nous, à Paspébiac, le 22 juin 1850. Il avait 72 ans et demi et serait donc né en 1777: déduction qui ne nous fait pas oublier que les âges inscrits dans les actes de décès peuvent varier de plus ou moins une dizaine d'années. À sa sépulture, le 24 juin, on constate la présence de deux témoins d'origine basque, des descendants de nos pionniers Jean Castilloux et Joannis Chapados.

Sépulture de Michel Garostiala

Le vingt quatre Juin mil huit cent cinquante nous prêtre soussigné avons béni la fosse de Michel Garostiola vulgairement le Basque, décédé l'avant veille âgé de soixante douze ans & demi, en présence de Hubert Castilloux & Ubald Chapados qui n'ont su signer, un renvoi à la marge - Lévesque prêtre

Le renvoi à la marge précise « dit le Basque & natif des environs de Bayonne en France ».

Le même événement transcrit dans un autre registre: le mot « vulgairement », utilisé dans le sens de « communément » ou « couramment », était omis (pourquoi?), et le renvoi à la marge du précédent acte, ajouté dans le texte:

Le vingt quatre Juin mil huit cent cinquante nous prêtre sousigné avons béni la fosse de Michel Garostiala dit le Basque, natif des environs de Bayonne en France, décédé l'avant-veille à l'âge de soixante douze ans et demi en présence d'Hubert Castilloux et d'Ubald Chapados qui n'ont su signer. - Lévêque Prêtre

Si on s'attarde au patronyme Garostiala sur la toile, on découvre sa similarité avec Gorostiola, plus populaire dans le sud du Pays basque (ex: Bilbao). Gorostiola fait partie de la liste des noms de famille disparus du département des Pyrénées-Atlantiques. Par ailleurs, l'on ne recensait que trois naissances portant ce nom de famille en France entre 1916 et 1940. Gorostiola découle des mots basques « gorosti » (houx) et « ola » (forge ou cabane), traduits en « la cabane de la houssaie », cette signification référant à l'emplacement de la demeure ancestrale, comme beaucoup d'autres noms de famille d'origine basque.

© Lucie Delarosbil, 2014

Sources: 1er acte: FamilySearch, Québec, registres paroissiaux catholiques 1621-1979, Paspébiac, Notre-Dame-de-Paspébiac, Baptêmes, mariages, sépultures 1791-1811 1839-1866, Image 241/476. 2e acte: FamilySearch, Québec, registres paroissaiux catholiques 1621-1979, Paspébiac, Notre-Dame-de-Paspébiac. Baptêmes, mariages, sépultures 1818-1884, Image 501/1246. Noms disparus: Geopatronyme.com, « Les noms disparus en France par départements », Pyrénées-Atlantiques (64), 1916-1940, Gorostiola (1800). Naissances et étymologie: Genealogie.com, « Patronyme Gorostiola ».

Publié dans Basques & Pays basque

Commenter cet article

Jean-Michel Girardot 19/04/2014 20:30

Bravo pour l'étymologie ! C'est toujours émouvant d'assister par la pensée à l'inhumation de ces humbles à qui nous redonnons ainsi un peu de vie. Quel destin imaginer pour ce vieil homme ?