Informations Insolites

Publié le par Lucie Delarosbil

Dans le Recensement 1831, la dernière catégorie s’intitulait tout simplement « Informations générales ». Par contre, ce que ces dernières recélaient s’appliquait plutôt au particulier, quand ce n’était pas à l’insolite. Ces informations ne concernaient aucunement la majorité, ni le général. Plutôt, elles surprenaient par leur rareté.

1. « Emigrated this Spring » - Le feuillet 1 donnait ce renseignement particulier sur les fermiers William Smith et Henry Hamilton. De même, dans le feuillet 8, les cinq laboureurs que voici étaient émigrés ce printemps de l’année 1831: John Mahou, Benjamin Young, William Henderson, William Clark et John Byars.

2. « a Flour Great Mill » - Le feuillet 3 offrait un détail sur le fermier James Day, il possédait un grand moulin à farine. Sur ce feuillet, on apprend par une autre catégorie que le fermier Peter Cullen exploitait aussi un moulin à farine, mais sans détails dans la dernière catégorie. De même, dans les feuillets 9 et 11, au sujet de Duncan McRae, William Duncan et John Hall qui possédaient aussi des moulins à scie ou à farine. Leurs moulins n’étaient-ils donc pas assez grands ?

3. « Commencement of New Carlisle » - Dans le feuillet 4, on spécifiait le début du village de New Carlisle, à la dixième rangée, au niveau du chef de famille et fermier McGear. Pourquoi avait-on négligé cette importante information concernant tous les autres villages ?

4. « Schoolmaster at New Carlisle » - Toujours dans le feuillet 4, on précisait, à la fin de la ligne concernant le fermier Philip Rafter, qu’il pratiquait aussi le métier de maître d’école à New Carlisle. Âgé entre 21 et 29 ans, il était marié et avait un enfant de moins de cinq ans. Ce petit ménage était « en relation avec l’Église d’Angleterre ».

5. « Missionary of the Church of England » - Dans le feuillet 5, on précisait dans cette dernière catégorie la nature anglicane de la mission religieuse du révérend Doolittle à New Carlisle. Âgé d’au moins 30 ans, il était marié et sans enfant.

6. « 150 Jerseymen Sailors and fishermen who return to Jersey every Fall » - Dans le feuillet 6, on déterminait la quantité de marins et de pêcheurs jersiais, employés de façon saisonnière par la compagnie Charles Robin, aussi jersiaise, à Paspébiac. Ils n’étaient pas comptés dans le recensement, car ils repartaient à l’automne.

Voilà ! Sur les onze feuillets de la section « Bonaventure to Point au Maquereau », seuls six feuillets contenaient des informations dites générales. Sur les 410 chefs de famille recensés, seuls ces six détails « insolites » étaient présentés. Tous en lien avec des anglophones ! Souvent à New Carlisle ! Aucun détail concernant des francophones. Aucun détail sur le missionnaire de l’Église catholique. Là est l’étrange, le bizarre, l’insolite !

© Lucie Delarosbil, 2014

Publié dans Étude 1831

Commenter cet article