Kaixo de la baie des Chaleurs !

Publié le par Lucie Delarosbil

Marguerite Chapado était la fille de Catherine Laroque et de Joannis Chapado, son père étant originaire d’une commune basque non confirmée. [1] Tout laisse croire qu’elle occupait le statut d’aînée dans la famille, entre autres son âge à son décès. Elle serait née vers 1738. À vingt-trois ans, était-elle recensée le 6 août de 1761 parmi les trois filles du couple à « Paspediack a 9 L dud port Daniel » ? C’est fort possible. Voyons pourquoi.

Le 11 août 1761, « Louis Lantin », un supposé Normand, né vers 1730, fils de Jean-Nicolas et de Marie Giraud, celui qu’on connait comme ayant été le père des dix enfants de Margierite Chapado, se trouvait sans famille à « Isle de Caraquet ». Il était cité dans le recensement entre François Gionet et Michaud Galland. Ses autres voisins de la paroisse étaient Gabriel Giraud dit Saint-Jean, Pierre Gallien et Gabriel Albert, trois de mes ancêtres de Caraquet. [2]

Cependant, à Ristigouche, le 15 mai 1760 étaient baptisés Eustache « fils de lantagne et de Marguerite chapedeaux », et Joseph « fils de pierre Brasseu et de marguerite godet, les pere et Mere Mariez ensemble ». [3] Dans le premier acte, on omettait de spécifier que Marguerite et Louis « Lantagne » Lantin étaient mariés, bien que leur fils était né depuis le 25 octobre 1759. L’étaient-ils ? Si on se fiait au père récolet de l’époque qui avait rédigé les deux documents de suite, il semblerait bien que non. Eustache avait-il survécu ?

En tout cas, la liste des autres enfants connus illustre que le couple avait poursuivi leur vie ensemble et du moins à partir de 1765: Thérèse, Louis, Jean, Catherine, Marguerite, Pierre, Julien, Eloi et Marie. Marguerite Chapado avait quitté Paspébiac pour s’établir avec Louis Lantin à Caraquet, du côté sud de la baie des Chaleurs, au Nouveau-Brunswick. En 1787, le terrain 21 du Plan de Paspébiac appartenait à Louis « de Lantinguin » Lantin ou Lanteigne, situé entre ceux de Mathieu Brasseur et de Jean-Marie Duguay. Ce Louis devait être son fils marié à Luce Brasseur le 26 novembre 1787.

Pionnière pour avoir engendré la première génération des Lantin nés à la baie des Chaleurs, mon ancêtre Marguerite Chapado, et celle de beaucoup de Paspéyas, portait et transmettait les origines basques de son père Joannis, lesquelles demeurent encore un mystère pour nous qui espérons saluer un jour l’arrivée d’une preuve concrète.

Salutations au Pays basque ! Kaixo de la baie des Chaleurs !

Dans ma généalogie, Marguerite Chapado se retrouve quatre fois dans ma neuvième génération: une fois de mon côté paternel (sosa 375) et trois fois de mon côté maternel (sosa 463, 475, 503); et ainsi par ses filles Catherine (3 fois) mariée à Pierre Dugué, le 9 novembre 1789, et Marguerite (1 fois) mariée à Joseph Huart, le 12 octobre 1792.

© Lucie Delarosbil, 2015

Commenter cet article

MariEppherrePro 14/06/2015 17:18

Agur Lucie, comme promis, je m'enregistre enfin sur les blogs pour pouvoir commenter (y a pas que Twitter dans la vie ;))

Lucie Delarosbil 15/06/2015 19:19

Ongi etorri Marie ! :)