Simplement le même prénom

Publié le par Lucie Delarosbil

Pionnière des Anglehart, Anne Chapado II était une soeur cadette de la pionnière des Roussi, Anne Chapado I. [1] Aucun acte de baptême n’existe, ni pour l’une ni pour l’autre. Ni même d’actes de mariage et de sépulture pour la première.

Au recensement de 1777, la première était mariée et avait déjà sept enfants. La seconde faisait partie de la fratrie de la famille de « Jn.s Chapados & wife » avec un frère et deux autres soeurs. [2] Mais leurs noms n’apparaissaient pas sur le document. Pourquoi ces deux soeurs avaient-elles le même prénom alors que les autres enfants de la famille avaient des prénoms très distincts ? La cadette aurait-elle pris le prénom de l’aînée après son décès ? Mystère !

Le 13 juillet 1787, Anne Chapado, la seconde, épousait « Jean baptiste migkelharte » devant ces quatre témoins: « Jean Chapadeau » (Jean-Nicolas, son frère), « Louïs de lenteigne » (beau-frère ou neveu ?), « Francois Dugaie » (beau-frère) et « Francois Dugaie fils » (neveu). Son père était officiellement décédé.

En 1787, le couple possédait le deuxième terrain de Paspébiac, situé à côté de celui de veuve Catherine Laroque, la mère des premiers Chapado, au bout de l’est du village. Entre 1788 et 1809, Anne et Jean-Baptiste avaient enfanté six filles et cinq garçons: Anne (1788), Geneviève (1790), Jean-Baptiste (1792), Philippe (1795), Antoine (1796), Rose (v1796), Modeste (1798), Benjamin (1800), Lucie (1803), Jacques (1806) et Marie-Josephe (1809).

En 1826, après les décès de deux de ses enfants, Antoine (25 ans en 1821) et de Geneviève (32 ans en 1823) [3], Anne Chapado perdait leur père Jean-Baptiste. Puis, trois autres de ses filles mourraient avant elle: Modeste (32 ans en 1830), Lucie (28 ans en 1832) [4] et Rose (36 ans en 1832). Enfin, elle décédait en 1839 à Port-Daniel âgée d’environ soixante-quinze ans. En tout, elle aurait été la grand-mère de près d’une soixantaine de petits-enfants.

Dans ma généalogie, cette seconde Anne Chapado se retrouve une fois (sosa 169) dans ma huitième génération, par son fils Philippe (84), son petit-fils Elie (42) et son arrière-petite-fille Elisabeth Anglehart (21), la grand-mère paternelle de ma grand-mère paternelle.

© Lucie Delarosbil, 2015

Publié dans Pionnieres, Noms & prénoms

Commenter cet article

Judith huard 28/09/2015 05:25

J'aurais besoin de tes connaissances !
Si jamais tu as du temps , écrit moi

Lucie Delarosbil 01/10/2015 15:09

Bonjour Judith, envoyez-moi un message par la boîte privée (Contact), s'il vous plait. Merci !