Sa mère et son frère le même jour

Publié le par Lucie Delarosbil

Nom : Adélaïde Duguay. Née le 12 décembre 1792, à Paspébiac, elle était la dixième de dix enfants.

Ses parents : Jacques Duguay et Véronique Chapados, mariés vers 1770 à Paspébiac. Fils et fille de pionniers à Paspébiac, nés vers 1739 (lui) et 1750 (elle). Le 29 septembre 1795, Véronique est décédée à Shippagan le même jour que son fils aîné Jacques (24 ans), et inhumée avec lui le lendemain à Caraquet. Était-elle allée visiter ses soeurs Marguerite (Louis Lanteigne) et Madeleine (François Duguay) ? Et sa cousine Geneviève Dunis (Pierre Albert ? Ou sa nièce Marie Roussy (François Gionais) ?

Ses frères et sœurs : Jacques (1771-1795), Euphrosine (1776-1861), Victoire (1778-1857), Alexandre (1781-1843), Rose (1783-1872), Angélique (v1785-1872), Hubert (v1786), Edouard (1788-1845) et Modeste (1790-1828).

Son mariage : aucun en vue.

Ses enfants : aucun en vue.

Sa sépulture : aucune trouvaille.

Particularités : Quand sa mère meurt avec son frère en 1795, elle n'a que trois ans. Est-elle encore en vie ? On ne le sait. Peut-être que oui. Plus tard, son frère Alexandre nomme comme elle l'une de ses filles. Celle née en 1827 : Adélaïde Duguay. Est-ce un geste de mémoire à son égard ? Parce qu'elle est décédée récemment ? Ou pour une autre raison ? Peut-être, qui sait... Une chose est certaine, elle n'est pas la marraine de sa nièce homonyme.

Autre naissance un 12 décembre :

  • Joseph Huart en 1812, fils d'Isaac et de Louise Grenier, à Paspébiac.

© Lucie Delarosbil, 2016

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article