Le vrai nom de l'épouse de Jean Marie Dugué

Publié le par Lucie Delarosbil

Careau, Sareau, Sarreau, Sarault et Tario furent diverses graphies attribuées au patronyme de Marie Anne, l’épouse de Jean Marie Dugué, ce fils des pionniers gaspésiens René et Marguerite Lebreton. Puis, on trouva à Marie Anne le surnom d’Olivier. Ainsi, elle devint Marie Anne Sarreau dit Olivier, dans la région de la Baie des Chaleurs. Qu’en était-il de la réalité de son nom de famille ?

Le jour du mariage

Le 17 octobre 1768, Jean Marie Dugué épousa Marie Anne Tareau, à Québec. Elle était la fille de Pierre Tareau et d’Agathe Lainé. Sur l’acte officiel du mariage, Jean Marie est inscrit « natif de Pabeau [Pabos] dans la Baye des Chaleurs demeurant à Paspébiack ». La mère de Marie Anne étant sous le nom de « Nérée ». Les pères des mariés, René Dugué et Pierre Tareau, étaient déjà décédés à cette date. Les présences à l’événement étaient Jacques Campeau et Jean Baptiste Portugais (amis de l’époux), Jean Baptiste Le Comte Dupré (négociant à Québec, servant de père à l’épouse), François Roza, Nicolas Portugais, Pierre Paquet et Jean Samson (cousins), Marie Josephe Coupy et Charlotte de L’être (cousines), Marie Agathe Tareau (soeur), Geneviève Maillou et Elizabeth Samson (amies de l’épouse). Plusieurs de ces témoins et autres présences avaient en tout apposé dix signatures.

La famille de Marie Anne Tareau

À Québec, Marie Anne Tareau naquit le 5 mai 1751. Elle fut baptisée le lendemain. Sur le registre, ses parents étaient inscrits Olivier Tareau, navigateur, et Agathe Lainé. Nicolas Gauvreau et Marie Anne Lainé étaient ses parrain et marraine. On sait maintenant qu’elle s’était mariée à 17 ans. Aussi, ses parents s’étaient unis dans la même ville, le 18 août 1729. Sur l'acte de leur mariage, ils étaient inscrits Pierre Tareau, fils de Laurent Tareau et de deffunte Jeanne Gaboury, de la paroisse St Vallier, et Agathe Lainé, fille de deffunt Bernard Lainé et de Marie Anne Dyonne, de la paroisse St Jean Baptiste.

Marie Anne Tareau avaient deux soeurs plus âgées qu’elle de dix et vingt ans. L’une, Marie Magdedeine, naquit le 29 avril 1741, de Pierre Tareau et Marie Agathe Lainé. Le 30 août 1763, elle épousa Yves Tancho, natif de Saint-Malo, le fils de Mathurin et de Marthe Le Clève. Elle avait 22 ans. Ce jour là, ses parents furent inscrits Pierre Tareau et Agathe Lainé. Les personnes présentes étaient Daniel Donvie, Joseph Coland, Joseph Verneau, Laurent Bédée et Alexis Monjou (amis de l’époux), Marie Tareau (soeur), François Roza, Pierre Paquet et Jean Samson (cousins de l’épouse).

L’autre soeur, Marie Agathe, naquit le 3 juillet 1731, de Nicolas Tareau et Agathe Lainé. Le 9 janvier 1747, elle épousa Michel Joseph, forgeron, le fils de Pierre, journalier, et de Marie Anne Angée. Elle n’avait que 15 ans. Ce jour là, ses parents furent inscrits Pierre Tareau dit Olivier, navigateur, et Agathe Lainée. Les personnes présentes étaient Pierre Joseph (père), Jean Carpentier (beau-frère), Pierre Normandeau (ami de l’époux), Pierre Tarreau dit Olivier (père de l’épouse), les deux frères Dailleboult.

De prime abord, on remarque que le père des trois soeurs Tareau avait des prénoms différents à leurs baptêmes: Nicolas en 1731, Pierre en 1741 et Olivier en 1751. À leurs mariages: Pierre Tareau dit Olivier en 1747 et feu Pierre Tareau en 1763 et 1768. On peut maintenant comprendre pourquoi Marie Anne Tareau avait le surnom Olivier. Aussi, on constate qu’il était navigateur entre 1747 et 1751. Aussi, selon l’acte de mariage de Marie Magdeleine, il serait décédé avant 1763. Par ailleurs, Agathe Lainé était veuve de Pierre Tareau quand elle se remaria avec Louis Godbout, le 11 février 1760 . Ce qui veut dire que Pierre Tareau décéda peut-être vers 1758, si on croit que son épouse attendit deux ans avant de se remarier. Dans ce cas précis, Marie Anne n’avait que 6 ou 7 ans quand elle perdit son père.

Les treize enfants de Marie Anne et de Jean Marie

  1. Marie Anne, née ±1769, épousa Jean Baptiste Cronier vers 1787.
  2. Françoise, née le 2 septembre 1773, épousa Joseph Kemner dit Laflamme, le 3 août 1795.
  3. Joseph, né ±1774, épousa Hélène Boulet, le 10 octobre 1796.
  4. Catherine, née ±1775, épousa Jean Aspirot, le 12 septembre 1795.
  5. Anasthasie, née le 12 mai 1776, épousa François Huart, le 16 août 1795.
  6. Fabien, né le 20 janvier 1778, épousa Anne Daraiche, le 10 octobre 1805.
  7. Charlemagne, né le 26 novembre 1781, épousa Ursule Loisel, le 19 septembre 1805.
  8. Tranquille, né ±1784, épousa Rose Daraiche, le 1er octobre 1805.
  9. Pierre, né ±1786, épousa Marthe Roussy, le 27 novembre 1810.
  10. François, né le 19 janvier 1788, épousa la veuve Angélique Parisé, le 7 août 1810.
  11. Esther, née le 29 mars 1790, épousa Alexandre Brotherton, vers 1815.
  12. Agathe, née le 19 février 1793, épousa Willam Ellement, le 3 février 1812.
  13. Lazare, né le 16 décembre 1795, épousa Marie Delarosbil, le 28 avril 1825.

La branche ascendante dans mon arbre

Jean Marie Duguet fut inhumé le 24 décembre 1810, à 64 ans environ. Il serait alors né vers 1746. Marie Anne Tareau décéda le 13 octobre 1832, à l’âge de 81 ans. Ils se retrouvent parmi mes ancêtres et proviennent d’une de mes branches paternelles que voici:

  1. Jean Marie Dugué & Marie Anne Tareau
  2. François Huard & Anasthasie Dugué (fille de 1)
  3. Luc Huard (fils de 2) & Françoise Grenier
  4. Élie Anglehart & Constance Huard (fille de 3)
  5. Urbain Leblanc & Élisabeth Anglehart (fille de 4)
  6. David Leblanc (fils de 5) & Agnès Aspirot
  7. Émile Delarosbil & Albertine Leblanc (fille de 6)
  8. Norbert Delarosbil (fils de 7) & Eugénie Chapados

Ce couple apparaît une seule fois dans mon arbre généalogique. Ce qui est assez rare avec les premiers habitants de Paspébiac. Par exemple, les parents de Jean Marie s’y retrouvent dix-sept fois. Ce qui veut dire que d’autres de leurs enfants sont mes ancêtres plus d’une fois.

© Lucie Delarosbil, 2013

Modification: 2 février 2016 

Publié dans Pionnieres, Pionniers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article