Les deux Catherine de Jean ASPIROTS

Publié le par Lucie Delarosbil

De parents prénommés Jacques et Catherine, Jean ASPIROTS naquit au Pays Basque vers 1768. On le dit « habitant de Bayonne », quand le 12 septembre 1795, à Grande-Rivière, il épousa Catherine DUGUÉ. De ce premier mariage naquirent trois enfants. Catherine décéda peu de jours après la naissance de leur seul fils. Le 27 mai 1805, Jean se remaria avec Catherine DAROSBILLE. Entre 1806 et 1828, une fille et six garçons naquirent de cette seconde union. Jean décéda à Paspébiac en 1835.

CATHERINE I

Catherine DUGUÉ (Duguay) était la fille de Jean Marie et de Marie Anne TAREAU, habitant le lot 22 à Paspébiac en 1787. On ne sait pourquoi « Godebout » avait été attribué au nom de sa mère, sur son acte de mariage. Catherine fut donc aussi la petite-fille de René et Marguerite LEBRETON, le couple d'origine de tous les descendants de cette famille gaspésienne. Les trois enfants de Catherine et Jean furent prénommés :

1. Félicité, née le 14 février 1798, épousa Roch DARAICHE (Deraiche) de Port-Daniel, le 25 novembre 1817. Ils eurent au moins deux enfants : Roch marié à Geneviève POMMIER en 1847 et Catherine mariée à Guillaume HUARD en 1861.

2. Jeanne Geneviève, née le 9 janvier 1801, épousa le 4 août 1820 Joseph MALDEMÉ (Maldemay), le fils de Nicolas et de Marie PIERROT de Nancy en France. Entre 1821 et 1842, Jeanne Geneviève et Joseph eurent sept enfants : Joseph (1821-1846), Catherine (1824-1895), Marie Cléante (1828), Urbain (1831), Michel (1833-1908), Esther (1836-1910) et Jean (1842-1858). Elle décéda en novembre 1893.

3. Jean naquit le 10 mai 1803.

CATHERINE II

Catherine DAROSBILLE (Delarosbil) était la fille de Bertrand et de Marie DENIS (Dunis). Son acte de baptême n'existe pas. Comme elle s'était mariée « mineure » (avant 21 ans), elle serait née après le 27 mai 1784. Son père fut le premier arrivé de cette famille en Gaspésie. Puisqu'il était décédé depuis 1802, Louis Dunis « capitaine de milice » (grand-père maternel) et Pierre AROTSAINA (beau-frère) furent les témoins à son mariage. Catherine et Jean eurent sept enfants. Deux de leurs fils (Isaac et Jean Baptiste) marièrent deux des filles de Jean Michel CHAPADOS et de Victoire GRENIER (Esther et Victoire). Les deux frères devinrent veufs très jeunes (22 et 25) ayant chacun leur bébé-fille naissante, lesquelles avaient hérité des prénoms de leurs mères.

1. Jean, né le 23 décembre 1806, épousa Marie ENRIGHT le 17 janvier 1832, la fille de Jeremiah et de Mary HURLEY. Marie avait deux soeurs : Catherine, mariée en 1833 à James COTTON, et Marguerite née 1820. Jean et Marie eurent six enfants : Jean (1832-1834), Catherine (1834), Marie (1836), Jacques (1838), Jean (1843) et Marthe (1848).

2. Isaac, né le 1er mai 1809, épousa Esther CHAPADOS le 11 janvier 1830, la fille de Jean Michel et de Victoire GRENIER, née en 1813. Ils eurent une fille : Esther (1831). Son épouse décéda deux mois après la naissance de leur seule fille, vers le 24 juillet. Elle n'avait que 19 ans. Isaac se remaria avec Marie Dorothée LEBRASSEUR le 30 septembre 1833, la fille de Emmanuel et de Angélique ROUSSY, née en 1814. De cette seconde union, trois enfants naquirent : Sylvestre (1834), Marie Virginie (1836) et Marie (1837). Isaac décéda en 1888.

3. Jean Baptiste, né le 22 janvier 1812, épousa Victoire CHAPADOS le 12 janvier 1836, la fille de Jean Michel et de Victoire GRENIER, née en 1815. Ils eurent un enfant : Victoire (1837-1837). Cette petite fille naquit le 2 juillet et décéda le 13 octobre, un mois après le décès de sa mère qui n'avait que 22 ans. Le 15 septembre 1840, Jean Baptiste se remaria avec Théotiste CASTILLOUX, la fille de Jean Bernard et de Théotiste LEBRASSEUR de Port-Daniel, née en 1822. Ils eurent cinq enfants : Napoléon (1842), Rachel (1844), Catherine (1848), Victoire (1846) et Théotiste (1851-1869). Jean Baptiste décéda en 1887.

4. Agathe, née le 5 février 1814, épousa Urbain DENIS le 30 septembre 1833, le fils de Louis et de Adélaïde HUARD, né en 1810. Ils eurent un seul enfant : Urbain (1842). Le premier époux d'Agathe décéda le 17 août 1842 pendant qu'elle était enceinte de cinq mois. Le 10 septembre 1844, elle se remaria avec Abraham CASTILLOUX, le fils de Hubert et de Marguerite GRENIER, né en 1819. Avec lui, elle eut cinq enfants : Marthe (1845), Abraham (1847), Philomène (1849), Joséphine (1851) et Zoé (1854). Agathe décéda en 1891, trois ans après son second époux.

5. Placide, né le 20 août 1819, épousa Élizabeth (Élisa) HUARD le 16 octobre 1843, la fille de Édouard et Marie LOISEL, née en 1826. Ils eurent sept enfants : Jean (1844), Édouard (1846), Placide (1848), Élizabeth (1851-1860), Guillaume (1862), Philomène (1867) et Marie (1871). Placide décéda en 1884.

6. Pierre naquit le 6 décembre 1821.

7. Jules, né le 18 janvier 1828, épousa Madeleine CASTILLOUX le 28 septembre 1847, la fille de Florent et de Julie GRENIER, née en 1827. Ils eurent neuf enfants : Florent (1848), Marie Hélène (1850), Pierre (1852), Jean (1854), Isidore (1857), Marie Hélène (1859), Philippe (1862), Josephine (1867) et Jules (1869). Jules décéda en 1904.

Le 27 janvier 1842, Catherine DELAROSBILLE (Darosbille) se remaria avec Joseph BABIN de New-Carlisle, le fils de Joseph et de Angélique POIRIER, aussi veuf de Marthe ALBERT de Caraquet, qui fut elle-même veuve de Benjamin CASTILLOU, le fils de Jean et de Marie Jeanne Chapados, avec qui elle avait eu sept enfants. Le second mariage de Catherine fut célébré devant les témoins Jean Baptiste et Placide ASPIROT, ses deux fils. Elle n'eut pas d'autres enfants.

Moins de dix ans après son second mariage, Catherine décéda le 2 mai 1851 et fut inhumée deux jours plus tard, inscrite sous « Caterine Delarosbille épouse de Joseph Babin cultivateur de New Carlisle » (75 ans), dans un registre de Paspébiac. Étaient présents à sa sépulture Pitre Talbot et Edward Huard. Son âge réel se situait plutôt autour de 65 ans.

© Lucie Delarosbil, 2011

Modifications: 25 avril 2014

Commenter cet article