Marie D'AROSBIL première en Amérique

Publié le par Lucie Delarosbil

Première des neuf enfants de l’ancêtre Bertrand Darospide et de sa légitime épouse Marie Dunis, Marie Darosbil s’avère en plus la première de toutes les descendantes et de tous les descendants de cette famille en Amérique.

Marie Darosbil naquit à Paspébiac le 10 mars 1777.

Quelques mois plus tard, sa présence figura dans la colonne « females under 16 years » du premier recensement des habitants du village, sur la ligne où étaient inscrits ses parents « Bertran Danswille & wife ». Elle était l’unique enfant du couple.

À l'âge de cinq ans, en date du 17 avril 1782, elle fut enfin baptisée, le même jour d’ailleurs que ses frère et soeur, Pierre (3 ans) et Geneviève (1½ ans), et plusieurs autres enfants de Paspébiac.

Marie Laroc fut sa marraine. Il s’agissait évidemment de sa grand-mère maternelle dont le prénom complet était Marie-Magdelaine, l’épouse de Louis Dunis. Son parrain fut Jean Castillion, l’époux de Marie-Jeanne Chapados, la cousine de Marie Dunis, sa mère.

Comme plusieurs autres résidents du village, Bertrand Darosbil et Marie Dunis furent présents aux baptêmes de leurs trois premiers enfants et, aussi, devinrent, ce jour-là, les parrain et marraine de Charle Dugaie (Duguet, Duguay), le fils de « Jean Marie et de Marie Tario », cette dernière de son vrai nom Marie-Anne Tareau.

Treize ans plus tard, le 22 octobre 1795, âgée de dix-huit ans, Marie Darosbil épousa le pêcheur basque Pierre Arotsaina, inscrit dans le registre comme étant le fils de Jean et de Dominique Yousquiaret de Bayonne.

Entre 1796 et 1813, Marie Darosbil et Pierre Arotsaina eurent deux garçons et quatre filles : Pierre (1796), Claire (1799), Monique ou Marguerite (1802), Thergille (1805), Thomas (1810) et Monique (1813), lesquels enfants représentèrent la première génération des descendants Arotsaina à Paspébiac.

Marie Darosbil décéda le 16 juin 1851, à Paspébiac, à l’âge de « 80 ans ». En vérité, elle avait 74 ans.

Une des personnes inscrites au registre de sa sépulture, le 6 juillet 1851, fut Moyse Denis, le fils de Louis-Léon son cousin, fils de Léon son oncle, fils de Louis Dunis et de Marie Magdelaine Laroc, ses grands-parents.

Marie Darosbil avait été la marraine de son frère Adrien, né en 1792, et de sa soeur Isabelle, née en 1797.

© Lucie Delarosbil, 2010

Modifications : 24 octobre 2014

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Michel Girardot 24/09/2014 17:45

Dommage que vous ne précisiez pas un peu plus votre propre lien de parenté avec cette Marie.

Jean-Michel Girardot 24/09/2014 21:48

Je ne crois pas que le passé soit si lointain : nous le touchons par les anciens que nous avons connus, et eux-mêmes l'avaient touché encore avant eux.

Lucie Delarosbil 24/09/2014 18:13

Oui. Disons que Marie est la grand-tante de mon arrière-grand-père Simon, car Adrien était son grand-père. Ouf ! Ça fait réfléchir dans le passé lointain. Merci, Jean-Michel.

Jean-Michel Girardot 24/09/2014 18:07

Merci pour ces précisions. Donc c'est votre grand-tante, un peu lointaine, mais tante quand même !

Lucie Delarosbil 24/09/2014 18:03

Je n'en ai pas vraiment. Marie est la première fille de l'ancêtre pionnier Bertrand. Je n'ai pas de lien de parenté direct avec elle, elle ne figure pas dans mon arbre généalogique, mais elle est la sœur de mon ancêtre patronymique Adrien, le troisième fils de Bertrand. Elle est aussi sa marraine. L'idée première était de parler du premier descendant né en Amérique, lequel s'avère être une descendante. Par ailleurs, ses sœurs Catherine et Isabelle font aussi partie de mon arbre généalogique.