Une visite épiscopale en 1795

Publié le par Lucie Delarosbil

L’année 1795 débute en ces mots écrits par le prêtre missionnaire Louis-Joseph Desjardins, celui qui prit la place de Joseph-Mathurin Bourg, en 1795 et 1796. Le document nous fait part de la visite de Jean-François Hubert, l’évêque de Québec « sacré » le 29 novembre 1786 dans la cathédrale de Québec par monseigneur Jean-Olivier Briand.

Le présent registre n’est qu’une simple copie de / celui tenu et gardé par le missionnaire du dit lieu. / Les circonstances des temps n’ont pas permis / que ce Registre fut tenu d’une manière plus / suivie. Au moins, on y trouvera de l’exacti / tude dans les dattes, ce qui est essentiel. // Le dit registre vu et approuvé par / monseigneur Jean François Hubert, lors / de sa visite épiscopale à Paspébiac, a / été continué par ses ordres. // Paspébiac le quinze août mil // sept cent quatre vingt quinze // L. J. Desjardins // ptre Missionnaire

En ce jour du 15 août 1795, six enfants furent baptisés. On remarquera des différences avec l’abbé Bourg dans la graphie des noms de famille. Aussi, le nouveau prêtre ne mentionnait nullement que les enfants avaient pu être ondoyés, ce qui avait dû évidemment être fait, comme la coutume, en l’absence de curé sur place. Par ailleurs, Louis-Joseph Desjardins numérotait les actes et spécifiait souvent le lien de parenté de l’enfant avec ses parrain et marraine.

  • B.1 Madleine Roussi, née le 4 novembre 1794, de Pierre Leon et Geneviève Parisey. Ses parrain et marraine: Pierre Bénoni Chapadeau, oncle et Madleine Roussi, tante de l’enfant. « Lesquels habitans de l’endroit ainsi que les père et mère de l’enfant. »
  • B.2 Angélique Loizel, née le 23 juin 1794, de Robert et Anne Elizabeth Roussi. Ses parrain et marraine: Jean Bénoni Chapadeau et Angélique Roussi, tante de l’enfant.
  • B.3 Hélène Duguay, née 6 juin 1795, de Pierre et Catherine Lantin. Ses parrain et marraine: Jean Baptiste Langlois et Christine Dugué, soeur de l’enfant.
  • B.4 Marguerite Garnier, née le 30 mars 1795, de Jacques et Catherine Langlois, « habitans de Port-Daniel ». Ses parrain et marraine: Jean Huart et Madleine Dunys.
  • B.5 Jean Baptiste Langlois, né le 2 février 1794, de Pierre et Marie Pélagie Brasseur, « habitans du Port Daniel ». Ses parrain et marraine: Jean Baptiste Langlois, oncle et Madleine Roussy.
  • B.6 Louis Roussi, né le 25 août 1794, de Louis et Angélique Parisey. Ses parrain et marraine: André Roussi, oncle et Rosalie Roussi, tante, « habitans du dit lieu ».

Le lendemain, il continua les baptêmes avec douze autres enfants, incluant un couple de jumeau et jumelle.

  • B.7 Jacques illégitime, né le 21 avril 1795. Sa mère: Angélique Brasseur. Ses parrain et marraine: Pierre Duguay et Françoise Gallien, « tous habitans de cet endroit ».
  • B.8 Hubert Castilloü, né le 28 septembre 1794, de Jean et Marie Chapadeau. Ses parrain et marraine: Jacque Langlois et Catherine Lantin, femme de Pierre Dugüé.
  • B.9 Elizabeth illégitime, née le 20 septembre 1794. Sa mère: Théotiste Huart. Ses parrain et marraine: Jean Aspitots et Marie Huart, tante de l’enfant.
  • B.10 Madleine Dunis, née le 24 janvier 1794, de feu Léon et Marguerite Brasseur. Ses parrain et marraine: Mathurin Brasseur, grand père et Marie Madleine Dunis, grand mère de l’enfant.
  • B.11 Modeste Huart, née le 8 novembre 1793, de Jacques et Judith Chapadeau. Ses parrain et marraine: Thomas Fulham et Marie Dugué. Le parrain a signé.
  • B.12 André Laroque, né le 30 décembre 1794, de François et Marie Moré, « habitans de la Nouvelle ». Ses parrain et marraine: Jean Chapadeau, oncle et Marie Brasseur, femme Chapadeau et tante de l’enfant.
  • B.13 George La Roque, né le 29 mars 1795, de Jean et Brigitte LaRoque, « habitans de la Nouvelle ». Ses parrain et marraine: Jacques Langlois et Marie Pélagie Brasseur, parent de l’enfant.
  • B.14 Marie LaRoque, née le 29 mars 1795, de Jean et Brigitte La Roc. Ses parrain et marraine: Pierre Aoutseina et Marie Bertrand.
  • B.15 Angélique Laurent, née le 26 avril 1794, de Joseph et Marguerite Sire. Ses parrain et marraine: Charles Sire, oncle et Angélique Sire, tante de l’enfant, « tous habitans de Port Daniel ».
  • B.16 Anastasie Loutz, née le 2 août 1794, de Jean Nicolas et Olive LaRoque, « habitans de la Nouvelle ». Ses parrain et marraine: Jacques Huart et Brigitte LaRoque, tante de l’enfant.
  • B.17 Michel Courtel, né le 9 janvier 1794, de Michel et Elizabeth Alain. Ses parrain et marraine: François Alain, grand père et Elizabeth Bergeron, parente de l’enfant.
  • B Elizabeth Huart, née le 30 août 1794, de Joseph et Marguerite Lenteigne. Ses parrain et marraine: Louis Huart, cousin et Henriette Dugué, tante de l’enfant. Etrange que ce dix-huitième baptême n’ait pas été numéroté. Oubli du prêtre ? Erreur du transcripteur ?

Aussi, en ce même jour du 16 août 1795, il célébra trois mariages « en présence de Jean Marie Bourdage, Binjamain Bourdage, Jean Crosnier, Pierre Duclos, Jean Marie Dugué, François LaRoc & d’un grand nombre de parens et d’amis ici présens ».

  • M.1 François Alain et Marie Isabelle Bergeron;
  • M.2 Michel Courtel et Elizabeth Allain;
  • M.3 François Huart et Henriette Anasthasie Dugué;

Deux mois plus tard, le 22 octobre 1795, deux mariages furent bénis devant « Louis Dunis, Pierre Bertrand, Pierre Bergeron & autres parens & amis également témoins ».

  • M.4 Pierre Arotsaina et Marie Darosbil;
  • M.5 Pierre Bergeron et Marie Huart.

Ainsi se terminait le registre de l’année 1795. Pour ce qui est de l’évêque de Québec, venu visiter notre région de la baie des Chaleurs, il semble qu’il était parti depuis juillet et qu’il était revenu chez lui « exténué et gravement malade ». Il avait cinquante-six ans lors de son passage chez nous. Il mourut deux ans plus tard, le 17 octobre 1797.

© Lucie Delarosbil, 2015

Sources: FamilySearch, images 7 à 11 & Jean-François Hubert dans Dictionnaire biographique du Canada

Commenter cet article