Les DELAROSBYL à Charlevoix

Publié le par Lucie Delarosbil

Selon Philippe DELAROSBYL (7e génération), ce fut son père Jocelyn DELAROSBIL (6e) qui choisit de changer le « i » d'origine pour un « y », à Saint-Urbain, près de Baie-Saint-Paul dans la région de Charlevoix, au Québec.

Son grand-père, Philibert DELAROSBIL (5e), se maria à cet endroit en août 1945. C'est lui qui partit de la Gaspésie.

La suite de la lignée ascendante de cette famille nous ramène ainsi à Saint-Godefroy, un village à l’est de Paspébiac. C'est là que Philibert naquit le 28 janvier 1918, ainsi que son père, Épiphane DELAROSBIL (4e), le 3 août 1891. Ce fut Jean DAROSBIL (3e), le père de ce dernier, qui élut domicile à Saint-Godefroy et ce avant 1890. Né le 24 décembre 1860 à Paspébiac, il était le fils de Félix D’AROSBIL (2e) qui fut le fils d’Adrien DAROSBILLE (1re), le second fils de Bertrand.

Plusieurs autres familles DELAROSBIL de Paspébiac s'installèrent à Saint-Godefroy. 

Selon un calcul de données inscrites dans Les Registres de Saint-Godefroy 1875-1960, une quinzaine de couples DELAROSBIL y fondèrent leur famille après 1875. Les deux premiers mariages furent des remariages. En effet, le veuf Théophile se remaria le 7 janvier 1875 et la veuve Véronique le 20 janvier de la même année. Les trois premiers baptêmes furent ceux de Marie-Flore en 1876, Joseph-Marcel en 1877 et Marie-Zoé en 1879. Par ailleurs, le premier décès enregistré fut celui de Zéphirin, âgé de 26 ans, le 11 juin 1876.

En 2007, le bottin téléphonique comptait seulement une inscription DELAROSBIL à Saint-Godefroy et deux DELAROSBYL à Paspébiac et Baie-Saint-Paul.

© Lucie Delarosbil, 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article