Chapado aux Aldudes

Publié le par Lucie Delarosbil

On retrouve au Pays basque au moins quatre actes de baptêmes dans lesquels on peut lire le nom de Chapado. Signés par le curé de la paroisse de Saint-Étienne-de-Baïgorry de l'époque, Jean-Baptiste de Saint-Martin, les informations que ces actes nous transmettent nous guident sur la piste de trois générations d'une famille basque ayant vécu aux Aldudes en Basse-Navarre. Près de vingt ans séparent le premier du dernier acte, les trois derniers étant ceux d'enfants de même famille ou de même père. Serait-ce le lieu d'origine de notre mystérieux ancêtre pionnier Joannis ?

1. Dominique de chapado

Le huitieme avril mil Six cent nonante Sept / a esté baptizée dominique de chapado fille / legitime de Joannes de chapado et marie / detchart ayant pour parrins pedro / dinxauspé et dominique dinxauspé // St martin curé

Dans ce bref document du 8 avril 1697, « chapado » semblait représenter le nom de famille du père Joannes et de sa fille légitime Dominique, leur patronyme. Le parrain et la marraine de l'enfant portaient le même nom de famille: « dinxauspé », un exemple de piste à ne pas négliger, un nom à étudier. Quels liens ces personnes avaient-elles avec la mère Marie Detchart ? Ou le père ? La particule « de » qui précédait « chapado », comme pour une multitude de noms basques commençant par la lettre « d », laisse plutôt entendre un toponyme, le nom d'un lieu.

2. Marie derramuspé - otxouarte

L'an mil Sept cent onze Le Sixième jour du mois / de Septembre Je Jean baptiste de St martin curé / de la parroisse de St estienne de baygorry ay / baptisé marie d'erramuspé fille legitime de / Joannes d'erramuspé et de dominique / d'otxagarate conjoints Srs de la borde de / chapado au quartier d'otsouarte aux aldudes, / le parain a esté Joannes derramuspe Sr / de la borde d'eyharalaty oncle paternel et / la marraine marie d'otxagarate tante / maternel qui n'ont pas Signé pour ne / Sçavoir faire // St martin curé

Dans ce document du 6 septembre 1711, « chapado » indiquait le nom du lieu où résidait la famille de Joannes d'Errasmuspé et de Dominique d'Otxagarate, un endroit très bien situé par ces détails: « la borde de chapado au quartier d'otsouarte aux aldudes ». Une question: que signifie le terme « borde » ? Tout simplement: une « petite ferme, métairie établie aux environs d'une seigneurie, et destinée à fournir au maître les légumes et les volailles. » Chapado était donc un domonyme, le nom d'une ferme, ou d'une métairie.

3. Michel de chapado - aldudes

L'an mil Sept cent quatorze Le vingt cinq / jour du mois de mars Je Jean baptiste de / St martin curé de la parroisse de St estienne / de baygorry ay baptisé michel d'erramuspé / fils legitime de Joannes d'erramuspé et / de dominique d'ipoutxarena Srs de la borde / de chapadorena au quartier d'otsouarate / aux aldudes de la presente parroisse de St / estienne le parrain a esté miguel d'erramuspé / mt de la maison de Joannes ederrarena / d'occos oncle paternel et la marraine / graciane d'etcheberry parente paternelle qui n'ont pas Signe pour ne Sçavoir faire // St martin curé

Dans cet acte du 25 mars 1714, on ajoutait deux précisions. L'une se rapportait au lieu même: « la presente parroisse de St estienne »; et l'autre, au nom de la borde: « chapadorena » remplaçait le diminutif « chapado ». Par ailleurs, le nom de la mère « d'otxagarate » changeait pour « d'ipoutxarena », la mère ayant le même prénom que la précédente. Était-ce que Joannes d'Erramuspé, devenu veuf, aurait changé d'épouse ? Aussi, ce qui diffère de l'acte de baptême de Marie où dans la marge, on avait inscrit le nom « erramuspé » et le lieu « otxouarte », le nom de Michel était remplacé par « de chapado » et le lieu par « aldudes »; et fait de même le 21 août 1716 pour sa soeur Dominique...

4. Dominique de chapado - aldudes

L'an mil Sept cent Seize Le vingt unieme jour / du mois d'aoust Je Jean baptiste de St martin / curé de la parroisse de St estienne de baygorry / ay baptisé dominique d'erramuspé fille / legitime de Joannes d'eramuspé et de / dominique d'ipoutxa Srs de la borde de chapado / au quartier d'otsouarté aux aldudes, le / parrain a esté nicolin d'errasmuspé oncle / paternel et la marraine dominique d'ipouxa / cousine maternelle qui n'ont pas Signé pour ne Sçavoir faire // St martin curé

Comme pour le premier acte, il ne faut pas négliger les noms des parrains et des marraines de ces trois enfants. Aussi, le parrain de Marie était son « oncle paternel » donc le frère de son père; et sa marraine, sa « tante maternel[le] » donc la soeur de sa mère. Pour Michel, le parrain était un « oncle paternel », probablement un autre frère du père; et la marraine, une « parente paternelle » dont il serait peut-être possible de trouver le lien exact avec le père, en creusant plus loin dans nos recherches. Pour le dernier enfant, Dominique, le parrain était un autre « oncle paternel »; et la marraine, une « cousine maternelle » du même nom que la mère.

De tous ces détails apparaît une grande famille constituée par au moins quatre frères d'Erramuspé: deux prénommés Joannes, un Miguel et un Nicolin. Étaient-ils les frères de la Dominique de Chapado du premier acte ? Sinon quels liens de famille existaient entre eux ?

Fouiller parmi les d'Inxauspé, d'Erramuspé, d'Oxagarate, d'Ipouxarena ou d'Ipouxa... Et tant d'autres noms sûrement à rechercher et à suivre les traces... Pour tenter de trouver l'origine précise d'un ancêtre.

© Lucie Delarosbil, 2014

Sources: « Basse-Navarre » dans le site Wikipédia. « Borde » dans le site Ortolang. Les actes: Conseil Général Pyrénées-Atlantiques, Registres paroissiaux et d'état civil, Saint-Étienne-de-Baïgorry, BMS 1692-1734, Images 141, 500, 590 et 682. À lire deux articles de ce blogue: Sur une fille du pionnier: « Anne Chapado et Pierre Léon Roussi »; et sur ses petit-fils: « Les trois mariages de Jean-Michel Chapados ».

Commenter cet article

Jean-Michel Girardot 13/11/2014 09:57

Recherches très intéressantes qui montrent une coutume assez rare dans l'Europe moderne - sauf chez les nobles : utiliser l'origine géogrpahique comme patronyme.