Marie Albert pionnière de Caraquet

Publié le par Lucie Delarosbil

Fille du pionnier français Gabriel Albert et de Geneviève Bouthillier de Caraquet, Marie Albert était pionnière à la baie des Chaleurs pour avoir épousé Michel Parisé, né à Québec du pionnier parisien Gilles Parisé et d’Angélique Giraud de Kamouraska. Elle avait mis au monde au moins huit enfants: Michel, Marie, Louis, Geneviève, Angélique, Rémi, Rosalie et Agathe.

Marie Albert et Michel Parisé n’avaient pas résidé à Paspébiac mais quatre de leurs enfants s’étaient unis avec quatre enfants de la première famille Chapado-Roussi: Geneviève Parisé avec Pierre-Léon Roussi en 1788, Angélique Parisé avec Louis Roussi en 1792, Michel Parisé avec Rosalie Roussi en 1797 et Louis Parisé avec Madeleine Roussi en 1798. [1] Les Roussy et les Parisé semblaient très près les uns des autres. Ça me rappelle deux familles de Carleton, quatre soeurs Leblanc et quatre frères Berthelot. [2]

On pourrait tenter d’imaginer les rencontres de tous les petits-enfants de Marie Albert issus de ces quatre mariages: treize de Geneviève, sept d’Angélique, six de Michel et six de Louis. Et les dix qui s’étaient ajoutés après des secondes noces: sept de Michel et trois d’Angélique. Pour le moment, les sorts de Rosalie et d’Agathe n’ont pas encore été étudiés de ma part. On sait que Marie Parisé s’était unie à Jean Lantin, le fils de Louis et Marguerite Chapado et que Rémi Parisé l’était à Marie-Archange Duguet, la fille de Pierre et de Catherine Lantin, cette dernière étant la fille de Louis et la seconde épouse de Pierre.

Dans ma généalogie, Marie Albert apparaît deux fois (sosa 203 et 229) dans ma huitième génération de mon côté maternel par sa fille Angélique Parisé mariée avec Louis Roussi et son fils Rémi Parisé marié avec Marie-Archange Duguay; ainsi qu’une fois (sosa 297) dans ma neuvième génération de mon côté paternel par son fils Michel Parisé marié avec Rosalie Roussi.

Sophie Parisé (sosa 37) et Théotiste Parisé (sosa 57) se retrouvent toutes deux dans ma sixième génération. Bien que faisant partie de la même génération dans mon arbre généalogique, la première, du côté de mon père, était l’arrière-petite-fille de Marie Albert, la fille de son petit-fils Hubert, le fils de Michel; alors que la seconde était sa petite-fille, la fille de Rémi, le frère de Michel. Ainsi, Théotiste était la cousine du père de Sophie.

Pour les rapprocher de moi, voici leurs liens avec deux de mes grands-parents: Sophie, l’une des arrière-grands-mères maternelles de mon grand-père paternel; et Théotiste, l’une des arrière-grands-mères paternelles de ma grand-mère maternelle.

© Lucie Delarosbil, 2015

Liens vers les articles proposés de lire

  1. Anne Chapado et Pierre Léon Roussi
  2. Un LEBLANC de Tracadièche

Commenter cet article