Inhumé un 29 février

Publié le par Lucie Delarosbil

Dans les répertoires connus de Paspébiac, il est inusité de nommer les naissances illégitimes [1], et jamais ne sont cités les enfants décédés anonymes. Pourtant, quand on cherche à la source, dans les registres anciens, on trouve beaucoup d’enfants anonymes illégitimes [2] et d’enfants anonymes légitimes dont les parents sont cités. De même, il arrive souvent que la naissance et le décès d’un enfant en bas âge aient été omis ou oubliés. D’où l’importance, à mon avis, de vérifier à la source, car je suis de ceux et de celles qui conviennent que chaque membre d’une famille doit avoir sa place dans la généalogie, quel que soit son âge à son décès.

Voici l’exemple d’un enfant omis ou oublié dans les répertoires de Paspébiac, et il est loin d’être le seul. Il a été retenu pour deux raisons. Premièrement, quatre dates demeurent importantes dans la vie de la famille de cet enfant (ses naissance, baptême, décès et inhumation), ainsi que les autres personnes qui ont été citées dans ses actes de baptême et de sépulture. Deuxièmement, il a été inhumé un 29 février, une rareté, d’autant mieux que ce fut le seul acte de ce jour, en cette année de 1840. C’était un samedi.

Le vingt neuf Février mil huit Cent quarante / nous Prêtre Soussigné avons inhumé dans le / Cimetière de Paspébiac le corps de Liboire / Mort avant hier agé de quatre mois fils / légitime de Gérard Delarosbille et de Eli / zabeth Chappados de cette paroisse Présens / Ubalde Chappados et Benoni Chappados / qui n’ont pu signer. // Alain Prêtre

Sa naissance, un mardi:

Le vingt quatre octobre mil huit cent tren / te neuf nous prêtre Curé Soussigné avons / baptisé Liboire né avant hier du légi / time Mariage de Gérard Delarosbille / pêcheur et de Elizabeth Chappados / de cette paroisse. Parrain Ubalde / Chappados Marraine Angélique / Duguay qui n’ont pu signer. // Alain Pte miss

Liboire Delarosbille était né le 22 octobre 1839 et décédé le 27 février 1840, à quatre mois et cinq jours. Il était le fils de Gérard (1809-1879) et d’Elisabeth Chapados (1812-1893), mariés le 30 septembre 1833. Du côté paternel, il était le petit-fils de Pierre Darosbille et de Marie-Rose Duguay; du côté maternel, le petit-fils de Bénoni (Pierre) Chapados et d’Anne-Marie Huard. Bertrand Darrobile (pionnier), Pierre Duguay (fils du pionnier), Jean-Nicolas Chapados (fils du pionnier) et Jacques Huard (fils du pionnier) étaient ses arrière-grands-pères. Dans sa famille, Liboire était le quatrième de dix enfants, né après Véronique (1834-1923), Pierre-Abraham (1836-1921) et Marie-Anne (1838-1930). Les six suivants naîtront entre 1841 et 1855.

Qui sait si je ne découvrirai pas, dans la continuité de mes recherches, un autre enfant de cette famille, né plus tard et oublié comme Liboire. L’avenir le dira.

© Lucie Delarosbil, 2016

Source des actes: FamilySearch, Québec, registres paroissuaux catholiques, 1621-1979, Paspébiac, BMS, 1839-1866, Images 63 et 69 de 476. Sur ce blogue: [1] « Fille illégitime de parents connus » et [2] « Naître illégitime. Mourir anonyme. ».

Commenter cet article